Nouveau Škoda Kodiaq, vers de nouveaux horizons

Le constructeur tchèque dévoile un modèle inédit de grand SUV sept places, le Škoda Kodiaq.

« Avec le ŠKODA KODIAQ, nous empruntons une nouvelle direction et nous ouvrons à de nouveaux marchés, » Bernhard Maier, PDG de ŠKODA.

Skoda Kodiak 2016Hormis le Yeti, il faut passer son chemin pour trouver un SUV chez Škoda, la gamme se composant de citadines et de berlines. Le constructeur tchèque, épaulé par le groupe Volkswagen tient à combler ce vide avec l’arrivée de nouveaux modèles. Le premier du nom est un grand SUV de sept places baptisé Kodiaq. La plateforme modulaire du groupe allemand a permis la naissance de nouveaux modèles au sein des constructeurs dont des SUV, c’est le cas de Seat avec l’Alteca, au tour de Skoda. Long de 4,697 m et large de 1,882 m, ce nouveau SUV affiche des dimensions généreuses et un poids contenu sur la balance, à partir de 1.452 kg. A l’extérieur, on reconnait sans hésitation le style maison avec des lignes nets inspirant la robustesse. Selon le niveau de finition, trois au total (Active, Ambition et Style), différents éléments sont ajoutés.
Skoda Kodiak 2016A bord, l’ADN Škoda est lui aussi conservé avec une planche de bord bien présentée et ergonomique. Si le Virtual Cokpît de son cousin, le Volkswagen Tiguan, n’est pas repris, le tchèque peut accueillir au centre de la planche de bord un écran tactile compatible MirrorLink. Le niveau d’équipement est assez conséquent, pour le confort les sièges à réglages électriques peuvent être chauffants ou ventilées, quant à la sécurité, le SUV peut être doté d’un régulateur de vitesse adaptatif, un détecteur de fatigue, un freinage d’urgence, un détecteur d’angle mort ou une caméra à 360°. Un équipement inédit fait son entrée, il s’agit d’une protection de porte qui se déploie automatiquement à l’ouverture empêchant le bord d’être en contact direct.
Avec son grand empattement le Škoda Kodiaq dispose d’un espace généreux pour les passagers arrière qui bénéficieront aussi d’une banquette coulissante sur 18 cm. A l’instar de la Superb, le Kodiaq offre le coffre le plus volumineux de la catégorie, entre 720 et 2.065 litres de chargement. Pour le côté pratique, le hayon électrique s’ouvre d’un mouvement du pieds et le siège avant passager peut se rabattre (en option) permettant d’emporter des objets longs jusqu’à 2,90 mètres.

Au lancement, cinq motorisations seront disponibles, trois essence, 1.4 TSI de 125 et 150 ch et 2.0 TSI de 180 ch ainsi que deux Diesel, les 2.0 TDI de 150 et 190 ch. La transmission intégrale sera de la partie pour les deux moteurs les plus puissants, tout comme la boîte à double embrayage DSG disponible sur l’ensemble de la gamme.

Le Škoda Kodiaq qui fera sa présentation auprès du public lors du salon de Paris sera commercialisé début 2017. Les tarifs n’ont pas encore été dévoilés.



Autres articles

Laisser un commentaire