Essai Citroën Berlingo 2015 BlueHDi 100, très malin !

Depuis sept ans, le ludospace aux chevrons est toujours au catalogue. Pour le rajeunir, le constructeur lui offre pour la seconde fois un restylage. Essai Citroën Berlingo 2015.

Essai Citroën Berlingo 2015 - Vivre-Auto

Essai Citroën Berlingo 2015 - Vivre-Auto

Ce second restylage apporte essentiellement de nouveaux moteurs et équipements.

Chez Citroën, les utilitaires se transforment en ludospace pour répondre aux besoins des familles. La gamme actuelle comprend le Nemo, le Berlingo, le Jumpy et le Jumper. Mais le plus prisé reste le second qui, depuis 1996, s’est écoulé à près de 3 millions d’exemplaires. Commercialisée depuis 2008, la seconde génération s’était offerte un restylage il y a trois ans. En attendant un nouveau modèle d’ici deux ans, la marque aux chevrons lui a offert une seconde fois un relifting cette année. Ce repoudrage de nez apporte quelques nouveautés technologiques, des moteurs plus efficients et un look légèrement remanié. Esthétiquement c’est à l’avant que l’on observe des changements. Le nouveau bouclier intègre une grille de calandre inédite et les feux de jour à LED déménagent plus bas. Notre modèle dispose du second niveau de finition XTR, qui rehausse la garde au sol à 15 cm et apporte quelques éléments de protection en plus, un bandeau noir positionné sous le logo et un sabot gris. Le catalogue reçoit deux nouvelles teintes de carrosserie, Gris Acier et Brun Moka que vous pouvez découvrir sur nos photos (NDLR-désolé pour la météo).

Essai Citroën Berlingo 2015 - Vivre-Auto

Très accueillant, le Citroën Berlingo offre jusqu’à 170 litres d’espace de rangement.

« Malin » serait l’adjectif idéal pour qualifier le Citroën Berlingo. Les occupants disposent de multiples cachettes pour ranger leurs objets personnels. A l’avant, en plus de la traditionnelle boîte à gants, de nombreux compartiments sont présents tout le long de la planche de bord mais aussi au-dessus du pare-brise ! Entre les deux sièges, une console amovible dispose d’un bac profond et lorsque elle est retirée, libère de la place. Et si vous en voulez plus, il y a le Pack Modutop qui, en plus d’offrir le toit vitré et des barres de toit, ajoute des rangements supplémentaires en hauteur. Cette option est facturée entre 830 et 1.230€ selon les versions. Mais les passagers profitent surtout d’un espace royal. La seconde rangée, facilement accessible grâce aux portes coulissantes, est dotée de sièges indépendants. Ici encore, on retrouve des poches aumônières, des tablettes type aviation et des trappes au niveau du plancher. Envie de voyager à sept ? C’est possible avec l’ajout de deux places supplémentaires moyennant un supplément de 1.000 ou 800€ respectivement sur le premier et dernier niveau de finition. Le coffre est généreux avec un volume de chargement compris entre 675 et 3.000 litres. Petite astuce, la lunette du hayon s’ouvre indépendamment. Il est également possible d’emporter des objets longs grâce au siège avant passager rabattable. Dernier détail sympathique, au dessus du rétroviseur intérieur, une deuxième glace vous permet de surveiller vos bambins. Au chapitre des nouveautés, le ludospace se modernisme avec l’arrivée d’un écran tactile de 7 pouces au centre de la planche de bord. Beaucoup plus simple d’utilisation que le précédent système multimédia et son écran haut perché, on peut Essai Citroën Berlingo 2015 - Vivre-Autonaviguer facilement dans les différents menus : audio, paramètres du véhicule, navigation, téléphonie… Les limitations de vitesses sont affichées et les possesseurs de smartphones peuvent profiter de la compatibilité MirrorLink ou d’une connectivité via un hotspot Wifi. D’autres équipements ont vu le jour, l’Active City Brake (300€), un système de freinage d’urgence jusqu’à 30 km/h, l’aide au stationnement avant et la caméra de recul (260€). Notre version XTR peut bénéficier de l’aide au démarrage en côte et du Grip Control, un système d’aide à la motricité pour 270€. Outre l’excellente visibilité périphérique, la position de conduite offerte est bonne mais nous rappelle cependant l’origine du Berlingo, un utilitaire. Les différentes commandes idéalement bien positionnées garantissent une ergonomie sans faille.

Essai Citroën Berlingo 2015 - Vivre-Auto

Le Berlingo fait le plein de moteurs modernes mais seulement en Diesel.

Dernière amélioration majeure pour ce nouveau millésime, la gamme de motorisation. Sous son capot, le Berlingo reçoit les nouveaux blocs Diesel BlueHDi du groupe PSA. Ils sont au nombre de trois, déclinés en 75, 100 ou 120 ch. Pour notre essai nous avions entre les mains, le BluHDi 100. Doté d’un couple de 254 Nm à 1.750 tr/mn, ce moteur se montre plutôt volontaire et anime avec brio le ludospace. Il atteint en revanche ses limites sur route si vous êtes à plusieurs ou chargés. Dans ces conditions optez plutôt pour le BlueHDi 120 fort de 300 Nm de couple qui offrira des reprises plus convenables. Rouler en essence avec le Berlingo semble être compliqué puisqu’un seul moteur est présent au catalogue, le VTi 120, et destiné uniquement à la série spéciale XTR +, dommage. Côté boîte automatique, seul le BlueHDi 100 peut être associé à une boîte pilotée pour 900€ de plus. Au chapitre des consommations, ce dernier se montre relativement sobre. Sur un parcours péri-urbain nous avons réalisé une moyenne de 4,3 l/100 km et obtenu tout juste en dessous de 6 l/100 km sur un mixte ville/route de 20/80%. Essai Citroën Berlingo 2015 - Vivre-AutoEnfin, on note un bon compromis entre confort et tenue de route avec des prises de roulis maîtrisées malgré la hauteur de la voiture.

Question tarifs, le Berlingo évolue aussi mais dans le mauvais sens. Disponible à partir de 21.300€, la note grimpe vite si vous montez en gamme, jusqu’à 27.250€, pas si loin du C4 Picasso. Par rapport à la concurrence, il fait jeu égal avec son jumeau le Peugeot Partner mais se montre moins accessible face à ses  rivaux, le Ford Tourneo, le Renault Kangoo ou encore le Fiat Doblò.

Conclusion

Véritable déménageur, le Citroën Berlingo est un véhicule idéal pour les familles ou les personnes souhaitant voyager chargées en toute simplicité. Son large et vaste coffre ainsi que ses rangements astucieux feront leur bonheur. Grâce à ce deuxième restylage, il se modernise et reste toujours d’actualité.

 

Autres articles

4 Commentaires

  1. PMA dit :

    15 cm de rehausse???Ce ne serait pas 15mm??
    Le Berlingo est un très bon ludospace, dommage ne n’avoir plus qu’une palette de couleur bien triste, adieu les couleurs vives et les intérieurs colorés.
    Citroen a profité de ce restylage pour augmenter les tarifs plus que de raison

  2. Guillaume Ollier dit :

    Bonjour PMA,

    en effet une erreur s’est glissée dans notre essai, la garde au sol est bien rehaussée pour une hauteur totale de 15 cm. Nous sommes d’accord avec vous concernant les couleurs !

    Merci,

    A bientôt,
    La rédaction.

  3. prunaf dit :

    Rangements: Ils sont nombreux ,mais petits…..
    Donc les rangements intérieurs sont très insuffisants .

Laisser un commentaire