Essai Nissan Pulsar dCi 110 : un retour gagnant ?

Absent depuis sept ans sur le marché des compactes, Nissan revient avec un modèle 100% neuf. Quels sont les arguments de cette nouveauté pour reconquérir ce marché ? Essai Nissan Pulsar dCi 110.

Essai Nissan Pulsar - Vivre Auto

Essai Nissan Pulsar - Vivre Auto

Depuis la fin de la commercialisation de l’Almera en 2006, Nissan a abandonné le segment des berlines compactes pour se concentrer sur les Crossovers. Cela n’a pas nuit au constructeur puisque les Juke, Qashqai et X-Trail remportent un franc succès. Mais le japonais souhaite revenir sur ce marché porteur, d’autant plus que la gamme ne comprend pas non plus de berline. Longue de 4,38 mètres la Pulsar est une grande compacte avec environ 15 cm de plus que ses rivales. Son empattement est également important avec 2,7 mètres. On retrouve les codes stylistiques de Nissan, avec une face avant qui n’est pas sans nous rappeler un certain Qashqai avec la calandre en V, le gros logo, et les feux effilés. La poupe suit la tendance avec des feux en boomerang repris aussi du SUV. Alors, à vous de juger, style trop classique ou séduisant ?

Essai Nissan Pulsar - Vivre AutoA bord, la fantaisie est mise de côté avec un intérieur au ton foncé. La qualité des matériaux est dans l’ensemble bonne, tout comme les ajustements, mais on dénote encore quelques parties comprenant des plastiques durs. Les compte-tours, très lisibles, entourent un écran TFT de 5 pouces qui affiche les informations du véhicule et leurs réglages, la navigation et les systèmes de sécurité. Au centre de la planche de bord, la partie multimédia, revêtue d’un plastique noir laqué comprend le bloc de climatisation et le Nissan Connect. Offert en série dès le troisième niveau de finition, il n’est plus à présenter, il offre toujours une excellente ergonomie. De même on apprécie toujours l’AVM 360 qui, via quatre caméras, offre différentes vues lors des manœuvres dont une vision à 360 degrés ou seulement la roue avant droite. On va tout de même faire un reproche, on aurait aimé un écran de plus grande taille. Enfin, il n’est pas possible d’opter pour un toit panoramique, ou ouvrant, équipements absents au catalogue. Même si globalement l’intérieur présente bien, il est un peu triste à notre goût.

Essai Nissan Pulsar - Vivre AutoComme nous vous l’indiquions, l’empattement de cette compacte est assez important et on comprend mieux pourquoi lorsque l’on monte à l’arrière. La Pulsar est tout simplement la reine de la catégorie en terme d’habitabilité ! Que ce soit en garde au toit ou en espace aux jambes, il y a de la place ! Et ce, tout en réglant les sièges avant confortablement. Seul le passager du milieu sera moins bien loti avec le tunnel de servitude. Le coffre offre 385 litres de chargement, et s’étend jusqu’à 1.385 litre banquette rabattue. C’est également une bonne note pour la catégorie.

Essai Nissan Pulsar - Vivre AutoSi son style peut vous laisser perplexe ou trop classique, il faut en fait prendre son volant pour vraiment apprécier cette voiture. Après plusieurs jours d’essais, le bilan est très positif avec un plaisir de conduite au rendez-vous ! Nous l’avons essayée équipée du 1.5 dCi de 110 ch. La Pulsar est également proposée en essence avec le DIG-T de 115 ch. Avant de prendre la route, on aurait pu penser s’ennuyer avec le moteur dCi 110 mais il en est rien. Les 110 ch sont atteints à 4.000 tr/mn et les 260 Nm de couple entre 1.750 tr/mn et 2.500 tr/mn. Malgré des performances banales, 0 à 100 km/h en 11,5 secondes, ce bloc s’associe parfaitement au châssis dynamique de la Pulsar. La direction est extrêmement précise et les freins se dosent avec merveille. Le comportement routier est irréprochable mais au détriment d’un amortissement un peu ferme, dommage. L’insonorisation a été particulièrement bien travaillée, notamment pour feutrer le bruyant bloc dCi. Sur le plan de la consommation, le constructeur annonce une moyenne de 3,6 l/100 km en cycle mixte, c’est un peu loin de la réalité, mais globalement la mécanique s’est montrée relativement sobre avec une moyenne comprise entre 5 et 6 l/100 km. Avec ses qualités dynamiques, nous sommes impatients de prendre le volant de la version GT et son moteur essence DIG-T de 190 ch, emprunté au Juke.

Essai Nissan Pulsar - Vivre AutoSur le plan de la sécurité, Nissan propose le Safety Shield, une sorte de bouclier technologique qui comprend le détecteur d’angle mort, le détecteur de franchissement de ligne, le freinage d’urgence et la détection d’objets en mouvement sous forme d’alertes.

Côté budget, la Nissan Pulsar débute à 18.790€ en entrée de gamme et 21.290€ accompagnée du moteur dCi 110, seule offre Diesel au catalogue… Pour disposer des équipements de technologie, il faut opter pour les finitions Connect Edition (24.440€) ou Tekna (26.790€). Par rapport à la concurrence, les tarifs sont très compétitifs et les équipements plus complets. Avec 94 g/km de rejet de CO², la japonaise échappe au malus.

Conclusion

Jugée trop sobre pour certains, la nouvelle Nissan Pulsar a des atouts pour réinvestir le marché des compactes. A commencer par son habitabilité record, un avantage majeur pour ce type de voiture. Mais il faut prendre le volant pour vraiment apprécier les qualités dynamiques de la japonaise. Il ne lui manque plus qu’une gamme de moteur plus complète et un brin de personnalisation.

 

Autres articles

  • Essai Nissan Juke dCi 110 Connect EditionEssai Nissan Juke dCi 110 Connect Edition Nissan a toujours été le précurseur des SUV/Crossover compact, un marché important en France. Cela a démarré avec le Qashqai, puis le Juke. Ce dernier, récemment restylé, est-il […]
  • Essai Mazda 3 2.2 Skyactiv-D 150 DynamiqueEssai Mazda 3 2.2 Skyactiv-D 150 Dynamique Avec son style dynamique et ses dernières technologies, la nouvelle Mazda 3 peut-elle s'inscrire confortablement dans la catégorie des berlines compactes en rattrapant son retard ? Réponse […]
  • Nouvelle Nissan Pulsar GTNouvelle Nissan Pulsar GT Un an après le lancement de sa compacte Pulsar, Nissan lui offre une version GT de 190 ch. En attendant la version ultra sportive de la Pulsar sous le label Nismo, le constructeur […]

Laisser un commentaire