Ford Ranger 2016, le restylage de mi-carrière

Lancé il y a 3 ans en Europe, le best-seller des pick-up s’offre déjà un restylage. Voici le Ford Ranger 2016.

Afin de ne pas perdre sa place de leader face aux nouveaux modèles de la concurrence, Nissan Navara, Mitsubishi L200, le Ford Ranger passe par la case restylage. Esthétiquement, c’est surtout à l’avant que ça se passe. Au programme capot ciselé plus musclé, calandre trapézoïdale, nouveaux projecteurs… ce nouveau visage lui confère encore plus de robustesse.

Ford Ranger 2016 - Vivre-AutoMême chose à bord, la planche de bord a été totalement revue. Elle intègre dorénavant le nouveau système de connectivité SINC 2 et son écran tactile de 8 pouces. Derrière le volant un nouveau combiné d’instrumentation avec deux écrans couleurs prend place. La liste des équipements reçoit l’alerte de franchissement de ligne avec maintien dans la file, le régulateur adaptatif, l’alerte anticollision et la surveillance de la vigilance du conducteur.

Côté technique, le Ford Ranger 2016 logera sous son capot la nouvelle version du bloc Diesel 2,2l TDCi déclinée en deux niveaux de puissances 130 ch ou 160 ch (contre 152 ch et 150 ch). Un stop&start est maintenant associé. Le cinq cylindres Diesel 3,2l TDCi est toujours au programme tout comme la version haut de gamme Wiltrack, exposée ici, au salon de Francfort. Le constructeur indique que les suspensions ont été revu pour un meilleur confort. Disponible en deux ou quatre roues motrices, il affiche une capacité de remorquage de 3,5 tonnes.

Le Ford Ranger 2016 débutera sa commercialisation début 2016 en Europe.



Laisser un commentaire