Nouveau Mitsubishi L200 : en route pour une cinquième génération

Après neuf ans de carrière, la quatrième génération du L200 prend sa retraire.

Esthétiquement, ce nouveau L200 conserve les lignes dynamiques de son prédécesseur tout en améliorant son aérodynamisme. On remarque l’arrivée de nouveaux optiques HiD avec feux de jour à LED et projecteurs bi-xénon. Mais il ne s’agit pas de rervoir que l’éclairage. En effet le constructeur japonais annonce de nombreuses améliorations comme la diminutions des bruits et des vibrations à l’intérieur de l’habitacle, une meilleure habitabilité et une qualité en hausse.

Qui dit nouveauté dit évolutions dans le catalogue des équipements. Pour se mettre au goût du jour, ce L200 se modernise avec par exemple un système d’ouverture et de démarrage sans clé, un régulateur/limiteur de vitesse, une climatisation bi-zone, des palettes au volant, une caméra de recul, l’alerte de franchissement de ligne… Ainsi que des améliorations sur le confort avec la possibilité d’ajouter deux portes arrière sur la version cab ou encore de pouvoir régler le volant en profondeur.

Ce pick-up accueille un tout nouveau moteur en aluminium Turbo Diesel de 2,4 litres décliné en deux puissances, 153 ch et 380 Nm ou 180 ch et 430 Nm. Le constructeur annonce une réduction de 17% des émissions de Co² (169 g/km). Ce bloc sera accompagné d’une transmission manuelle à six rapports ou d’une boîte automatique. Des évolutions sur l’entretien ont été apportés avec une maintenance réduite. Les intervalles de vidange sont portés à 20.000 km contre 15.000 km, le changement du liquide de refroidissement tous les 180.000 km contre 60.000 km et surtout, les modèles équipés de boîte automatique, n’auront aucun entretien à prévoir.

Le nouveau Mitsubishi L200 sera commercialisé dès cet été.

Voici une photo de son remplaçant qui fera sa première apparition lors du salon de Genève.

 

Laisser un commentaire