Essai Suzuki SX4 S-Cross 1.6 DDiS 120 ch

 Afin de remplacer son mini SUV, peu connu chez nous, Suzuki relance le SX4 mais avec un esprit plus conventionnel. Le S-Cross est-il prêt à conquérir le marché des SUV Compact ?

D’ici 2016 Suzuki lancera cinq nouveaux modèles, le premier est ce fameux SX4 S-Cross. L’appellation n’est pas spécialement simple mais la plupart des personnes le nommeront simplement S-Cross. En 2006 le constructeur possédait déjà dans sa gamme un SX4, mais peu connu en France. Aujourd’hui la deuxième génération voit plus grand puisqu’il s’agit d’un SUV compact conçu sur la base de la Swift. Côté dimensions il est plus long de 15 cm et atteint les 4,30 m. Plus tard, la gamme intégrera un modèle de plus petit gabarit. Vous l’aurez certainement remarqué, son style n’est pas sans nous rappeler un certain Nissan Qashqai (lire notre essai) premier du nom, mais est-ce suffisant pour percer dans un secteur en plein essor ? En tout cas il possède tout de même sa propre identité et ses différents éléments de style lui confère un aspect baroudeur.

A bord, il faut le dire, c’est un peu triste, la planche de bord est très traditionnelle avec un seul ton, le gris. Seul le liseré bleu des compte-tours apporte une touche de couleur. Comme pour l’extérieur, le SX4 S-Cross ne joue pas la carte de la personnalisation. Les matériaux employés sont en plastique durs avec très peu de matière moussée, les agencements sont en revanche très bons. Il y a un réel effort d’apporté par rapport au précédent modèle. Les différentes commandes sont bien placées et l’ensemble est très visible. Au chapitre des équipements, on retrouve tout le nécessaire, climatisation bi-zone, clé main libre, Bluetooth, caméra de recul et suivant les finitions, des sièges chauffants, une sellerie cuir et un magnifique toit panoramique ouvrant, un produit encore rare de nos jours. La visibilité est très bonne avec une position de conduite surélevée. L’habitabilité est excellente avec un bon espace à l’arrière pour les passagers. A noter que sur les versions dotées de la transmission intégrale, le tunnel central sur le plancher n’est pas spécialement encombrant. Le coffre offre un volume de chargement compris entre 430 et 512 litres suivant la position de la banquette arrière. Et oui elle est inclinable ! C’est dans la moyenne de la catégorie et identique au Qashqai. Une fois les sièges arrière rabattus, on obtient un espace total de 1269 litres et un plancher plat grâce à la tablette modulable en hauteur. Plusieurs configurations de chargement s’offrent ainsi. Enfin, l’habitacle comprend divers rangements, accoudoir, porte-gobelets, vides poche…

Le moteur 1.6 DDiS d’origine Fiat développe 120 ch et un couple de 320 Nm. Pas de doute nous avons bien une motorisation Diesel entre les mains, elle sait se faire entendre ! Heureusement à régime stabilisé c’est beaucoup plus discret. Grâce à son couple généreux, le quatre cylindre offre de très bonnes reprises et on apprécie sa douceur de fonctionnement ainsi que la boîte de vitesses à six rapports qui est bien étagée. Le dernier rapport offre un gain de consommation sur route et surtout réduit le niveau sonore. Durant notre essai nous avons également pu constater que le 1.6 DDiS est plutôt sobre. Son faible appétit s’est traduit par des consommations moyennes d’environ 6 l/1000 km. On regrette juste l’absence de Stop&Start, seulement réservé au modèle 4×4. Le châssis, plutôt ferme à basse vitesse, se traduit par un excellent comportement routier et les prises de roulis sont bien maîtrisées avec des sièges aux bon maintien latéral. Le SX4 S-Cross peut-être disponible avec une transmission intégrale Allgrip qui s’actionne automatiquement ou en position Lock. Facturée moins de 2.000€ en plus, c’est plutôt un bon point surtout à cette puissance !

 Conclusion

Avec son rapport prix/équipement intéressant, son gabarit de crossover, son habitabilité et son système de transmission intégrale,  le Suzuki SX4 S-Cross devrait séduire une clientèle de plus en plus attirée par les SUV compactes. Il a sa place dans ce marché il y a nul doute.

 

Autres articles

  • Essai Renault Captur dCi 90 : de l’audace !Essai Renault Captur dCi 90 : de l’audace ! Il a fier allure ce Renault Captur ! Mais est-il agréable au quotidien ? Réponse dans notre essai.   Vous le croisez régulièrement sur les routes, le nouveau Renault Captur démarre […]
  • Essai Nissan Juke dCi 110 Connect EditionEssai Nissan Juke dCi 110 Connect Edition Nissan a toujours été le précurseur des SUV/Crossover compact, un marché important en France. Cela a démarré avec le Qashqai, puis le Juke. Ce dernier, récemment restylé, est-il […]
  • Essai Peugeot 2008 1.6 e-HDi 92 Féline CuivreEssai Peugeot 2008 1.6 e-HDi 92 Féline Cuivre Pour faire face à une concurrence qui se développe sur le marché des petits crossovers, le lion devait sortir ses griffes. Le 2008 est-il dans la plaque ? Peugeot n'en est pas à son […]

Laisser un commentaire