Essai Renault Megane Estate dCi 160

Sur le marché des breaks compactes, la Renault Mégane 3 Estate s’impose grâce à son style particulièrement réussie. A t’elle toutes les qualités d’une bonne familiale ?

vivre-auto-renault-megane-estate-dci-160-essai-30La nouvelle Mégane Estate est sobre et dynamique à la fois. Un peu plus longue de 6 cm par rapport à sa devancière, elle parait toutefois moins imposante, due notamment à son pavillon de toit plongeant et sa lunette arrière inclinée. La partie avant est similaire à la berline. L’arrière est quand à lui très harmonieux, avec des feux en forme de croissant, on notera la présence de losanges intégrés. Le profil arbore des lignes latérales fluides qui s‘effilent jusqu‘à la poupe. Enfin sur notre version, des jantes de 17 pouces en alliage renforcent l’élégance de la voiture. Moins cubique que certains breaks de la concurrence, cette version Estate est une réussite sur le plan esthétique.

vivre-auto-renault-megane-estate-dci-160-essai-14L’intérieur est plutôt soigné, et la console centrale qui parait classique et très agréable. La finition est en net progrès, mais avec encore des reproches notamment au niveau des ajustements, et des inserts au rendu trop plastique. Nous n’avons pas constaté de bruits parasites durant notre essai. Les compteurs sont très réussis, et offrent une bonne visibilité. La carte main libre, tout comme le frein à main électrique sont vraiment un plus sur le plan technologique, et certaines personnes auront du mal à s’en passer. La climatisation offre trois modes de régulation : soft, auto, et fast. Elle est très efficace. Côté multimédia, nous avons apprécié la possibilité de pouvoir connecter une clé USB afin d’écouter de la musique, ou encore même via le streaming Bluetooth ! A noter que l’iPod est compatible, ce qui n’est pas le cas chez les autres constructeurs français. En revanche la Mégane souffre d’un manque de simplicité pour ce qui est de l’ergonomie, les commandes sous le volant sont bien trop nombreuses. On se consolera avec l’excellent GPS Tomtom, vivre-auto-renault-megane-estate-dci-160-essai-20facturé seulement 490€, il se montre très pratique à l’usage, avec des menus intuitifs, et une molette de guidage située prés de l’accoudoir central. Au chapitre habitabilité, les places arrières sont généreuses, et l’espace à bord est appréciable. Seul reproche, l’accoudoir est fixe, cela gênera certains conducteurs. L’intérieur est très lumineux grâce aux deux espaces vitrés, dont un ouvrable. Celui-ci ne s’avère utile qu’en ville, car très bruyant à partir de 70 km/h. Le coffre est assez généreux, avec un volume de 524 litres minimum pouvant s’étendre jusqu’à 1 600 litres. On charge facilement grâce à un seuil relativement bas mais il n’est pas possible d’obtenir un plancher plat. Plusieurs rangements sont présents dans l’habitacle, profitant ainsi de 63 litres de volume supplémentaire.

vivre-auto-renault-megane-estate-dci-160-essai-36Le moteur 2.0 dCi de 160 ch est le plus puissant Diesel sur Mégane, il convient largement à l’Estate. Au démarrage, puis à l’usage nous constatons une très bonne insonorisation. Assez creux à bas régime jusqu’à 1 800 tr/mn, le dCi 160 se libère de son couple de 380 Nm qu’à partir de 2 000 tr/mn. Il est très poussif sur tous les rapports et en ville il est très fréquent de passer le 4ème rapport, surtout si vous suivez l’indicateur de passage de vitesses. Il offre à la fois de bonnes reprises, et les dépassements se réalisent en toute sécurité. Par ailleurs, léger reproche au niveau de la boîte de vitesse, elle n’est pas très agréable à manipuler, et quelques vibrations sont ressenties. Globalement cette motorisation fait de la Mégane une très bonne routière. Mais attention à vous si l’usage urbain est majoritaire dans vos déplacements, ce bloc étant un peu groumant. Annoncé à 5,9l/100 km en cycle mixte, contre un peu plus de 8l/100 km durant notre essai. Au volant, on retrouve un comportement sain et sécurisant. Très agile, l’Estate est dotée d’une très bonne précision de conduite. La direction à assistance électrique est très maniable, et le confort de roulement est au rendez-vous. Elle fait également preuve d’un excellent amortissement, même sur route abîmée. La rétro vision est quand à elle quasi nul en raison de la faible surface des vitres arrières.

Conclusion

La Mégane Estate est un très bon break familial. Alliant habitabilité et look réussi, elle a de quoi séduire bon nombre de personnes, quand on voit le succès de la berline. Le dCi 160 est idéal pour les trajets routiers, en dehors de ça un dCi 130 peut être suffisant, et moins coûteux.

 

Autres articles

  • Essai Renault Megane GT TCe 180Essai Renault Megane GT TCe 180 Présentée au dernier salon de Genève, la nouvelle gamme GT vient enrichir la famille Mégane. Cette déclinaison est disponible au catalogue des modèles Berline, Coupé, Estate et […]
  • Essai Renault Megane 4 Estate dCi 110 EDCEssai Renault Megane 4 Estate dCi 110 EDC C'est la tradition, la compacte au losange se décline en break. Quels sont les avantages de choisir cette carrosserie ? Essai Renault Megane 4 Estate. Séduits par la nouvelle […]
  • Essai Renault Mégane R.S. Trophy 275Essai Renault Mégane R.S. Trophy 275 Fraîchement restylée, la Renault Mégane R.S. continue de se décliner en série limitée. Après la Trophy, la Red Bull Racing RB7 et RB8 voici la Trophy 175. Esthétiquement, elle se […]

Laisser un commentaire