Essai Jaguar F-Pace 2.0D 180 ch AWD R-Sport

Le constructeur britannique étend sa gamme avec l’arrivée d’un SUV, le plaisir de conduite est-il au rendez-vous ? Essai Jaguar F-Pace.

Essai Jaguar F-Pace

Essai Jaguar F-Pace

Très réussi sur le plan esthétique, ce nouveau SUV ne laisse pas indifférent !

Choqué, le public l’était lors de la présentation du tout premier Porsche Cayenne, un SUV pour une marque sportive, un sacrilège pour certains ! Mais treize ans plus tard est-on aussi offusqué lorsque Alfa Romeo dévoile son Stelvio ou encore Maserati avec son Levante ? Pas forcément, le segment des SUV de luxe étant de plus en plus exploité, le paysage automobile a changé. Jaguar n’échappe donc pas à la règle, pourquoi ne pas en profiter ? Nous avons donc pris en main le nouveau F-Pace, un SUV de 4,73 mètres concurrent des Mercedes GLC, BMW X3, Audi Q5 ou autre Porsche Macan, et on peut dire d’emblée qu’il affiche tout de suite la couleur !
Oui, certes le Rouge de notre modèle d’essai est un peu tape à l’œil, bien qu’il lui va à ravir, mais quelques soit la teinte de carrosserie choisie il saura se faire remarquer. En mouvement ou à l’arrêt, c’est un très beau SUV avec des gènes Jaguar reconnaissables en un clin d’œil comme les feux avant et arrière inspirés respectivement de la XF et de la F-Type. Fidèle au Concept CX-17 dévoilé au salon de Francfort en Essai Jaguar F-Pace2013 il dégage une forte personnalité avec une face avant très expressive et une monte pneumatique pouvant atteindre les 22 pouces. Malgré son gabarit légèrement supérieur que ses rivaux, ses lignes et sa silhouette accentuent le dynamisme, aucune sensation visuelle de lourdeur ne s’en dégage. Doté de la finition R-Sport notre F-Pace s’empare de boucliers avant et arrière spécifiques et de jantes de 19 pouces (20 pouces ici). Il faudra cependant débourser 312€ pour avoir l’entourage des vitres chromé et 414€ pour le teintage arrière de ces dernières. Enfin, il reçoit en série des feux Xénon qui peuvent passer aux LED contre 1.163€. Question technique, on pourrait penser que Jaguar s’est servi dans la banque d’organe du frère Land Rover, spécialiste des SUV de surcroît, et bien non, la plateforme retenue pour le F-Pace est celle des XE et XF.

Essai Jaguar F-Pace

Confortable, accueillant et bien équipé, l’habitacle du F-Pace aurait cependant mérité un peu plus d’attentions.

Si on est séduit par le style extérieur, c’est un peu plus mitigé concernant l’habitacle. Nous avons une planche de bord plutôt moderne avec l’intégration d’un grand écran tactile, une belle présentation générale surtout avec cette finition R-Sport qui mêle des éléments en noir mat, du chrome, des surpiqûres… C’est néanmoins peu convainquant en partie inférieure de la planche de bord et les contre-portes avec des plastiques de moins bonne qualité. Quelques assemblages font également défauts, dommage. La disposition de certains éléments est commune aux Land Rover avec par exemple les commandes de lèves vitre placées au dessus de la portière, peu pratique à l’usage. Côté personnalisation, il est possible d’opter pour divers boiseries et décors, implantés seulement sur une petite partie des contre-portes et autour du levier de vitesse. Une ambiance « Ebony » plus claire est aussi au programme.
Essai Jaguar F-PaceDans la pratique, la vie à bord se fait en toute simplicité, la position de conduite est sans reproche, l’ergonomie bien étudiée. De série, le F-Pace dispose d’un système multimédia implanté dans un écran tactile, en cochant l’option « Navigation Pro » à 2.678€, on bénéficie d’un plus grand écran (10,2 pouces), qui au passage se révèle simple et réactif, ainsi qu’un tableau de bord digital personnalisable. Les équipements sont dans l’air du temps, affichage tête haute, régulateur de vitesse adaptatif avec fonction embouteillage, hayon mains libres, park assist, caméra 360° (pratique au vu de la visibilité arrière réduite), sélecteur de mode de conduite… Jaguar propose aussi un inédit bracelet étanche qui fait office de clef (Activity Key-373€) pour les adeptes de sports nautiques.
Essai Jaguar F-PaceLes familles seront satisfaites de l’habitabilité, à l’arrière l’espace est généreux hormis pour la place du milieu plus étroite. En option sont proposés les dossiers inclinables électriques, le chauffage ainsi qu’une climatisation séparée. Le hayon électrique libère un volume de chargement conséquent de 650 litres, atteignant jusqu’à 1.750 litres une fois la banquette 40/20/40 repliée. On peut en revanche rouspéter de devoir payer 51€ pour disposer des poignées effectuant la manœuvre directement depuis le coffre, un peu mesquin… Les rangements à bord sont plutôt petits, le levier de vitesse escamotable est très joli, mais occupe beaucoup de place sur la console.

Essai Jaguar F-Pace

Bien qu’il manque de noblesse, le 2,0l Diesel de 180 ch offre un bon agrément de conduite pour un appétit mesuré.

Pour animer le Felidae, sept moteurs sont proposés au choix à l’achat, quatre Diesel et trois essences de 163 à 380 ch. En mazout l’offre se compose de trois quatre cylindres de 2,0l développants respectivement 163, 180, 240 ch et d’un V6 3,0l de 300 ch. Côté essence, un quatre cylindres 2,0l de 250 ch et un V6 3,0l décliné en 340 ou 380 ch. Nous avons pris le volant du Diesel de 180 ch, c’est un peu moins sexy qu’un V6 c’est sûr mais c’est cette configuration qui devrait représenter une bonne partie des ventes dans l’hexagone ! Disponible en propulsion ou transmission intégrale, en boîte manuelle ou automatique, ce quatre pattes repris de la XE développe 180 ch à 4.000 tr/mn et 430 Nm de 1.750 à 2.500 tr/mn. Silencieux à vitesse stabilisée, un peu bruyant dans les tours, ce 2,0l offre des performances suffisantes pour déplacer les 1.775 kg du F-Pace, le 0 à 100 km/h est abattu en 8,7 secondes. La boîte automatique à huit rapports, douce et rapide et le couple généreux distillent un bon agrément de conduite. Cerise sur le gâteau, les consommations oscillent entre 5 et 6l/100 km sur route, un bon point si vous êtes gourmand en kilomètres. Si la conduite est facile à prendre en main au quotidien, nous avons apprécié aussi sa grande aisance sur les routes sinueuses avec une très bonne agilité, un freinage efficace et une direction incisive. Le roulis est bien contenu au détriment d’un filtrage ferme sur certains revêtements. Le sélecteur de mode de conduite apporte un réel intérêt en fonction du type de parcours. Doté d’une garde au sol de 21,3 cm et muni de la transmission intégrale, le F-Pace peut s’aventurer hors des sentiers battus. Sans être un réel franchisseur, il dispose de divers aides comme un régulateur de vitesse capable de garder un contrôle optimal dans des situations de faible motricité jusqu’à 30 km/h.

Essai Jaguar F-Pace

Disponible entre 44.410€ et 83.508€, le Jaguar F-Pace propose une large gamme, dommage que les options, nombreuses, gâchent le tableau.

Avec un tarif de départ fixé à 44.410€ avec le moteur Diesel de 163 ch en deux roues motrices et boîte mécanique, le Jaguar F-Pace offre un prix d’accès intéressant. Comptez 46.910€ avec le bloc Diesel de 180 ch en traction et 49.560€ avec la transmission intégrale (47.010€ en BVM). En revanche la note grimpe vite en montant en gamme, sachez qu’il n’y a pas qu’outre-Rhin que les options remplissent des pages, chez Jaguar la politique est similaire avec de nombreux équipements facturés en sus. Notre modèle et sa finition R-Sport affichée à 59.010€ dispose de plus de 20.000€ d’options… Avec 139 g/km de rejet de CO², l’État vous réclamera 410€.

Conclusion

La course aux SUV de luxe n’est pas prête de s’arrêter. Chez Jaguar le contrat est rempli, le F-Pace brille par de nombreuses qualités, une gueule, de bonnes aptitudes sur route et une habitabilité généreuse. Si le bloc 2.0l Diesel de 180 ch n’offre pas les prestations et le joli ronronnement d’un V6, il s’affiche comme un choix économique en raison de sa sobriété et de ses performances suffisantes pour se faire plaisir sur route grâce à un comportement routier soigné. Il faudra néanmoins mettre la main au portefeuille pour s’offrir une bonne version.

Nos photos : essai Jaguar F-Pace 2.0D 180 AWD R-Sport – Firenze Red

 

Autres articles

Laisser un commentaire