Essai Opel Zafira Tourer 1.6 CDTi 136 : une révolution mécanique ?

Opel prévoit de développer pas moins de 16 moteurs d’ici 2016. Le premier de cette longue série est le 1.6 CDTi 136 Ecotec. Nous l’avons essayé sous le capot du Zafira Tourer.

Considéré comme le moteur « le plus vertueux jamais fabriqué par Opel », le nouveau quatre cylindres Diesel 1.6l CDTi 136 Ecotec, conçu à Turin, est proposé sur les Astra et Zafira. C’est avec le monospace que nous avons souhaiter donner notre avis. Parlons tout d’abord des chiffres, équipé de la technologie RCS « BlueInjection » autrement dit un système de traitement des particules fines, ce bloc respecte déjà les normes Euro 6. Il délivre 136 ch à 3.500 tr/mn et un couple de 320 Nm de 2.000 à 2.500 tr/mn. Le 0 à 100 km/h s’abat en 11.2 secondes pour une vitesse maximale de 193 km/h. Le constructeur annonce une consommation moyenne de 4,1 l/100 km et des rejets de CO² de seulement 109 g/km ! Est-ce que l’on peut alors parler de révolution ?

Effectivement, dès le contact enclenché et les premiers mètres effectués on se rend vite compte que les progrès sont là ! L’ancien bloc, le 1,7 l CDTi d’origine Isuzu, malgré ses nombreuses mises à jour se montrait toujours dépassé et bruyant. Ce qui frappe le plus c’est donc le niveau sonore, extrêmement bien maîtrisé. Opel indique même qu’il s’agirait du moteur le plus silencieux de sa catégorie. On ne constate aucune vibration à bord ! L’autre point à souligner c’est la douceur de fonctionnement. D’abord par la boîte de vitesses très bien étagée mais aussi par la souplesse du moteur. Plutôt creux en dessous des 1.500 tr/mn, il se réveille sur une large plage et se montre volontaire. Les reprises sont franches, même en sixième. L’agrément que procure cette nouvelle mécanique ne sera pas le même que si vous êtes à plusieurs à bord avec le coffre chargé, mais devrait suffire pour cet usage. Après plusieurs centaines de kilomètres mélangeant ville et route, on constate qu’on est loin des consommations annoncées par le constructeur mais nous n’avons jamais dépassés les 6 l/100 km ! C’est une bonne note, d’autant plus que le Zafira n’est pas un poids plume avec ses 1,7 tonnes… Pour ce qui est du confort, rien à redire non plus, les suspensions souples filtrent sans problème les irrégularité de la route. En option Opel propose le système FlexRide qui à travers trois modes (Sport, Normal et Touring) varie la sensibilité des amortisseurs, de la direction et de l’accélérateur.

Vous l’aurez compris, le 1.6 CDTi est tout à fait en accord avec le Zafira, dont nous avons eu un réel plaisir à son volant. Le conducteur dispose de réglages multiples pour trouver sa position de conduite idéale et le pare-brise panoramique qui remonte au dessus de la tête offre une grande visibilité. La finition est très flatteuse et l’ensemble des commandes tombent aisément sous la main. Quand aux occupants, notamment les passagers arrière, ils profitent de trois sièges indépendants, mais peu trop ferme à notre goût. De plus il n’y pas de possibilité d’avoir des tablettes aviation dans les dossiers. La modularité est quand à elle bien pensée, le dossier du siège centrale peut s’abaisser et ainsi se transformer en accoudoir. La troisième rangée est composée de deux sièges d’appoint, ils s’escamotent dans le plancher du coffre. Ce dernier offre un volume de 710 litres et s’étend jusqu’à 1.860 litres. Petite astuce bien pratique, le cache-bagage se range dans le plancher et le système de porte-vélo intégré est également de la partie.

Conclusion

Nous avons été agréablement surpris par le nouveau moteur 1.6 CDTi 136 de part sa discrétion et son agrément de conduite malgré le poids du Zafira et en plus, il est sobre ! Si vous ne voyagez que très rarement chargé à bloc il vous conviendra sans hésiter.

 

Autres articles

1 commentaire

    Laisser un commentaire