Essai Opel Ampera

Rouler en électrique pendant 60 km sans avoir peur de la panne est-ce possible ? C’est ce que nous avons vérifier avec l’essai de l’Opel Ampera.

vivre-auto-opel-ampera-essai-02Conçue sur la plateforme de l’ancienne Astra, l’Opel Ampera est une berline quatre places de 4,50 mètres. Globalement imposant, son style se démarque sans conteste des berlines que l’on croise habituellement sur nos routes. A l’avant on retrouve les fameux blocs optiques en forme de boomerang, et à l’arrière un hayon à double vitrage. Le design de l’Ampera plait beaucoup et même s’il sort de l’ordinaire on ne peut pas lui reprocher d’être trop extravagant.

Une fois à bord on se retrouve face à une planche de bord high tech avec une console centrale disposant d’un grand écran. On oublie les traditionnelles compte-tours pour laisser place à des écrans numériques. La finition est bonne et l’ensemble respire le haut de gamme. Toutefois, les contre-portes rouge ne plairont pas forcément à tout le monde.

vivre-auto-opel-ampera-essai-11Parlons maintenant de son atout principal, son fonctionnement. La berline allemande dispose de batteries sous le plancher offrant une autonomie estimée de 60 km. Lorsqu’il reste 30% de charge, un moteur thermique quatre cylindres de 86 ch (provenant de la Corsa) prend le relais en faisant office de générateur pour alimenter la batterie. La voiture continue ainsi sa route toujours en mode électrique.  C’est ici que l’Ampera fait la différence avec les autres voitures électriques puisqu’il est alors possible de réaliser plus de kilomètres au-delà de la charge. Le stress de la panne peut donc être écarté.

Ces chiffres sont-ils vraiment la réalité ? Et bien oui. Sur plusieurs parcours d’environ 70 km, nous avons obtenu une moyenne de 50 km avant que le moteur thermique s’enclenche. Son fonctionnement représentait un peu plus d’un quart du parcours, soit une consommation total d’essence de 2 litres. Notre meilleure performance fut 67 km en tout électrique. Le réservoir de 35 litres permet ainsi de réaliser environ 400 km supplémentaires.  Notons également qu’à l’inverse d’une voiture thermique classique, l’Opel Ampera utilisera plus d’énergie sur route que dans les bouchons ou en ville, de quoi satisfaire beaucoup d’automobilistes. L’ordinateur de bord regroupe toutes les informations nécessaires à la durée de la batterie et à l’énergie utilisée.

vivre-auto-opel-ampera-essai-10Les premiers tours de roues sont sans appel. Le silence à bord est très agréable et la conduite décontractée. C’est seulement à partir de 110 km/h que l’on entend des bruits aérodynamiques. Le frein moteur est très appréciable puisqu’il suffit juste de lâcher la pédale d’accélérateur et la voiture s’arrête presque, rechargeant un petit peu la batterie. Le couple de 370 Nm offre de bonnes accélérations malgré les 1,7 tonnes sur la balance. La tenue de route est bonne, mais les suspensions sont un peu trop souples à notre goût, même lorsque le mode Sport est enclenché.

A vivre, l’Ampera est plutôt plaisante. Niveau équipement, elle possède tout d’une grande, caméra de recul, sièges avant chauffants, système HiFi Bose, GPS… L’écran tactile de 7 pouces est une réussite et sa manipulation est facile, tout comme la navigation. Seul reproche l’ergonomie de la console centrale n’est pas des plus simples avec la profusion de boutons tactiles. Les batteries impactent bien sûr l’habitabilité, ôtant une cinquième place à l’arrière mais aussi en réduisant le volume du coffre. Ce dernier offre 310 litres de chargement ce qui n’est pas un exploit pour une berline. Mention spéciale pour le cache bagage très décevant, qui se résume à un morceau de tissu non escamotable.

vivre-auto-opel-ampera-essai-08Lorsqu’il s’agit de mettre en charge la voiture, rien de plus simple. Par le biais d’un branchement classique sur une prise 220 volt à l’aide d‘une rallonge de 6 mètres, il faut 4 (10A) ou 6 heures (16A).

Côté budget trois finitions sont proposées, Edition, Cosmo (+volant cuir et sièges chauffants) et Cosmo Pack (+ caméra de recul et GPS). Les tarifs débutent à 45 900€ pour atteindre 49 400€. Les frais d’entretiens sont réduits de 15 à 20% par rapport à une voiture traditionnelle. Quand au système batterie, il est garantie 8 ans ou 160 000 km.

Conclusion

L’Opel Ampera est très innovante et se démarque sans problème des autres voitures 100% électriques. A mi-chemin entre l’hybride et le tout électrique, son système est ingénieux et peut facilement convaincre beaucoup d’automobilistes. Seule obligation, il faut disposer d’un garage ou d’une place de stationnement muni d’une prise électrique…

 

Laisser un commentaire