Essai Honda Insight

Avec l’Insight, Honda souhaite satisfaire les éco-conducteurs souhaitant rouler en berline à prix raisonnable. Est-ce que le pari est tenu ?


vivre-auto-honda-insight-essai-29
Avec son style dynamique et un design original, l’Insight a pour but de se démarquer des autres berlines sur le marché. L’extérieur est repris en partie de la FCX Clarity, la voiture « zéro émission ». Ici il n’est pas question d’une voiture 100% électrique puisqu’un logo « Hybrid » figure sur le coffre. Ses lignes fluides mettent en avant un aérodynamisme poussé. A l’avant la grille de calandre a été conçue pour maximiser les flux d’air, et souligne d’un point de vue stylistique les optiques avant. Ces dernières adoptent un effet bleuté. La ligne de toit est plongeante sur l’arrière, et le hayon forme un angle droit. Les feux arrière sont triangulaires et intègrent des LED. A noter que les portes n’ont pas de protection latérale. Enfin, notre version est dotée de jantes 16 pouces en alliage. Si le trois quart arrière ne nous a pas séduits au premier coup d’œil, nous avons apprécié la partie avant très dynamique.

vivre-auto-honda-insight-essai-15A l’intérieur, les assemblages sont de bonne facture et l’ambiance est originale. La planche de bord est biton avec toute la partie basse en gris clair. Le tableau de bord à deux niveaux sépare l’affichage de la vitesse numérique (tachymètre) et le compte-tours et ses informations. Malheureusement selon les réglages des conducteurs la partie du haut peut-être cachée par le volant, et cela s’avère très gênant. Le volant trois branches multifonctions en cuir surpiqué permet de commander le système audio, le régulateur de vitesse et l’ordinateur de bord. L’ergonomie est plutôt bien étudiée. L’espace à bord est de rigueur, nous sommes bien en présence d’une familiale ! Les places avant comme arrière sont généreuses, seul reproche la faible garde au toit gênera les plus grands. Les rangements sont nombreux et le coffre d’un volume de 408 litres est généreux. La banquette rabattable permet ainsi d’obtenir un total de 584 litres. De plus un compartiment est caché sous le plancher du coffre.

vivre-auto-honda-insight-essai-23Notre version baptisée « Exécutive Navi Cuir » est la plus haute de la gamme. Comme son nom l’indique elle dispose du GPS et de la sellerie cuir par rapport à la finition « Exécutive ». Cette dernière étant déjà dotée d’une multitude d’équipements tout en affichant un tarif raisonnable (21 990€). Au chapitre donc, l’allumage automatique des phares, détecteur de pluie, la climatisation automatique, l’ordinateur de bord, le système audio MP3, une connexion USB audio et prise jack, le régulateur de vitesse, l’alarme, et le kit mains-libres Bluetooth. Seuls les radars de stationnements sont absents du catalogue, disponibles uniquement en accessoires.

vivre-auto-honda-insight-essai-03Contact enclenché, tout de suite l’envie de rouler paisiblement nous prend ! Le confort à bord, et la boîte automatique CVT 7 rapports favorisent cet état d’esprit. Les rapports s’enchaînent sans le moindre à-coup et le moteur est silencieux. Parlons donc du fonctionnement de cette Honda Insight. Le moteur thermique essence d’une cylindrée de 1.339 cm3 et d‘une puissance de 88 ch est assisté par un moteur électrique offrant 14 ch supplémentaires. Celui-ci se met en marche dans les conditions suivantes : démarrage, trajet à vitesse stabilisée lente, accélération. Il se recharge en récupérant un maximum d’énergie emmagasinée durant la phase de décélération du véhicule. Un système « auto-stop » arrête le moteur lors d’un arrêt, pour ensuite le relancer rapidement au démarrage. Le conducteur est encouragé à adopter une éco-conduite tout au long de ses trajets par des indications au tableau de bord. Tout d’abord le tachymètre se pare d’une couleur verte lors d’accélération modérée, de vitesse stabilisée optimale ou lors d’un freinage progressif. Pour le reste la couleur vire au bleue. Un mode baptisé « Econ » ajuste la climatisation, étend la durée de fonctionnement de l’Auto-Stop et augmente la régénération en phase de décélération lorsque vous l’activez via un bouton vert à gauche du volant. Mais ce n’est pas tout, le système analyse votre conduite. Une fleur présente sur l’ordinateur de bord grandit plus vous conduisez de manière maîtrisée. A la fin de chaque trajet, vous totalisez un score qui s’ajoute à votre performance cumulée. En ville l’Insight se montre particulièrement agréable à conduire, le moteur convient parfaitement à l‘usage urbain. Nous avons cependant trouvé trop sensible le système « auto-stop, entraînant ainsi l’arrêt du moteur trop fréquemment, par exemple lors d’un « Cédez le passage ». Sur route la petite motorisation entraîne la japonaise sans trop de difficultés, mais ce n’est pas son terrain vivre-auto-honda-insight-essai-38de prédilection pour autant. Lorsque le régulateur de vitesse est enclenché, la voiture perd au moins 6 km/h lors d’une montée, cassant ainsi votre vitesse de croisière. La transmission automatique qui est un vrai régal en ville, peut se montrer parfois agaçante sur route ou en conduite un peu plus soutenue, car elle ne passe pas le rapport supérieur, et fait ainsi hurler le moteur. Heureusement les palettes au volant et le mode séquentiel permettent de corriger le tir. Sur le plan de la consommation, nous avons obtenu des résultats assez satisfaisants. Par exemple lors d’un trajet sur route comprenant des embouteillages, la consommation moyenne était de 5,6l/100 km. Sur autoroute 6l/100km et en conduite dynamique 7l/100 km. En ville l’ordinateur de bord indiquait entre 5.0l et 5.5l/100 km. La climatisation était activée tout au long de notre essai. Le bilan est donc plutôt favorable en comparaison des autres berlines essence. L’Insight tient le cap, freine plutôt bien et le confort est de mise, la direction manque en revanche un peu de précision notamment en son point milieu. Quand à la visibilité arrière, elle est gênée par la partie séparant les deux vitres du hayon.

Conclusion

Avec un tarif intéressant, un habitacle spacieux, et une consommation en carburant mesurée, la Honda Insight est une berline Hybrid totalement abordable. Essentiellement faite pour la ville, il ne lui manque plus qu’une évolution du moteur, apportant ainsi quelques chevaux supplémentaires pour être plus à l’aise sur route, comme son petit frère, le CRZ.

 

Laisser un commentaire