Essai Hyundai Genesis, le vaisseau amiral coréen

A l’essai aujourd’hui, un modèle inédit qui place la barre très haut, le connaissez-vous ? Essai Hyundai Genesis.

Essai Hyundai Genesis

Notre vidéo Essai Hyundai Genesis

Essai Hyundai GenesisVous ne la croiserez quasiment jamais sur nos routes, la Genesis est une grande berline premium produite par Hyundai. Si son terrain de prédilection reste l’Asie ou l’Amérique du Nord, le constructeur coréen la propose tout de même en Europe en très petite série afin de mettre en évidence son savoir-faire maison en terme d’ingénierie. Que nous réserve cette vitrine technologique ?

« Imposant » serait le bon adjectif pour qualifier la Genesis. Longue de 5 mètres, cette grande berline affiche un style à la fois élégant et dynamique. La face avant est très statutaire avec une large calandre hexagonale. Un logo spécifique en forme d’aile y est apposé, de quoi susciter la curiosité des passants. Mais s’ils ont l’occasion de découvrir l’arrière, ils obtiendront vite une réponse. On reconnait bien l’esprit Hyundai notamment avec la forme des feux et ici, pas de logo Genesis mais un « h » plus traditionnel. De profil, les lignes sont fluides et les porte-à-faux courts laissent place à un grand empattement long de 3 mètres.

Essai Hyundai GenesisAvant de monter à bord, un détail a attiré notre attention, les portières se ferment automatiquement, il n’est alors pas nécessaire de les claquer ! Une fois installés très confortablement grâce aux sièges électriques munis de 12 positons réglables, on fait face à une planche de bord très bien présentée garnie d’un choix de matériaux d’excellente qualité comme du bois ou de l’aluminium. L’ambiance y est luxueuse et l’espace royal.

Derrière le volant, un combiné LCD de 7 pouces indique clairement de nombreuses informations. Il est secondé par un affichage tête haute qui relaye bien sûr la vitesse mais aussi les indications de navigation et les aides à  la conduite. Ces dernières sont nombreuses, régulateur de vitesse adaptatif, détecteur d’angle mort avec fonction d’alerte de circulation transversale, alerte de franchissement de ligne avec maintien dans la file, freinage d’urgence, détecteur de panneaux de signalisation ou encore une caméra à 360° qui vous assiste dans vos manœuvres. Au centre de la planche de bord, le système multimédia repose sur un grand écran de 9,2 pouces, pilotable depuis une molette à portée de main. Globalement l’ergonomie ne nous a pas posé de problème avec une découverte rapide des différentes commandes.

Essai Hyundai GenesisVéritable voiture avec chauffeur, la Genesis s’apprécie tout autant à l’arrière avec un espace des plus généreux. Les passagers disposent de plusieurs commandes qui leurs permettent par exemple d’ajuster la banquette, d’avancer le siège passager avant, d’actionner le chauffage ou la ventilation ou bien de relever le store de la vitre arrière. Ils disposent également des mêmes commandes qu’à l’avant pour piloter le système multimédia.

Les rangements à bord sont nombreux et le coffre n’est pas en reste avec un volume de 493 litres. La malle s’ouvre automatiquement dès que vous vous approchez de l’arrière.

Essai Hyundai GenesisPour animer cette grande berline, le constructeur coréen a greffé sous le capot un V6 3,8l essence développant 315 ch et 397 Nm de couple à 5.000 tr/mn. Malgré les 2,1 tonnes de la Genesis, ce bloc répond à la moindre sollicitation de la pédale de droite et offre des accélérations franches avec une mélodie agréable aux oreilles. Le 0 à 100 km/h est abattu en 6,5 secondes et la vitesse maximale atteint les 240 km/h. Ce V6 est accouplé à une transmission automatique à 8 rapports, douce et rapide, avec palettes au volant. Trois modes de conduite Normal, Eco ou Sport interagissent sur la transmission intégrale, la direction, la cartographie moteur ainsi que la suspension pilotée. Le confort à bord est remarquable, aucune vibration n’est ressentie et l’insonorisation est parfaitement bien maîtrisée. La tenue de route est saine avec une répartition des masses quasi égale (52/48)  mais le confort prime sur le dynamisme. Annoncée à 11,6 l/00 km en cycle mixte, la consommation relevée durant notre essai en était proche, environ 12 l/100 km.

Essai Hyundai GenesisDisponible en petite quantité en Europe, la Genesis réclame 73.200€ et un malus de 8.000€. Au vu du niveau d’équipement inclut et de la mécanique, elle apparaît moins chère que ses rivales germaniques. Bien sûr certaines prestations restent en deçà et l’image de marque est quasi nulle sur le continent mais il faut reconnaître que nous avons été surpris par le savoir faire maison de Hyundai ! Et à vrai dire c’était le but recherché !

Conclusion

La Hyundai Genesis se place comme une berline premium riche en technologies embarquées. Si sa diffusion reste limitée chez nous, elle gagne tout de même à être connue. Il ne reste plus qu’au constructeur de franchir le pas en lui greffant une motorisation plus adaptée.

Nos photos Essai Hyundai Genesis

 


Autres articles

Laisser un commentaire