Nouveau Hyundai Tucson, le remplaçant du ix35

Le Hyundai Tucson fait sa première mondiale au salon de Genève.

Abandonné depuis cinq ans, le nom Tucson revient sur le devant de la scène avec un modèle inédit, il vient remplacer le ix35 dans la gamme. Plus long de 7 cm que ce dernier, il repose sur une toute nouvelle plateforme. Son style n’a rien à voir avec les précédentes générations, ce modèle est beaucoup plus athlétique avec des passages de roues marqués et un capot avant allongé. La calandre hexagonale relit les optiques à LED.

A bord, la planche de bord s’habille de nouveaux matériaux plus flatteurs et la console centrale d’architecture horizontale présente une meilleure ergonomie. D’après le constructeur, l’habitabilité est généreux. Le coffre offre un volume de chargement de 514 litres. Parmis les nouveaux équipements on trouve une sellerie cuir Wine Red proposée en option, des sièges avant chauffants et ventilés, un hayon à ouverture électrique intelligente (activation à l’approche du porte-clés) et le Smart Parking Assist System (SPAS) (parking en parallèle et perpendiculaire). Le nouveau système de navigation est plus rapide, Hyundai offre un abonnement gratuit de 7 ans aux services TomTom LIVE. Pour la sécurité, le nouveau Tucson se dote d’un système de freinage d’urgence, d’un système d’assistance au maintien de voie, un dispositif d’alerte de circulation transversale arrière, un détecteur d’angle mort et la détection de panneaux de signalisation.

Dès le lancement, le SUV sera disponible avec deux moteurs à essence 1,6 l GDi de 135 ch 1,6 l T-GDi de 176 ch et de trois diesels 1,7 l CRDi de 115 ch et 2,0 l CRDi décliné en 136 ch et 184 ch. Une transmission à double embrayage à sept rapports est réservé au 1,6 T-GDi.

Le Hyundai Tucson sera commercialisé dès cet été.

 

Autres articles

Laisser un commentaire