Michelin nous ouvre ses portes : musée

« L’Aventure Michelin »

Si vous passez quelques jours à Clermont Ferrand, n’hésitez surtout pas, visitez le musée L’Aventure Michelin. Les 2 000 m² de surface retracent l’histoire du groupe Michelin, son présent et son futur. Vous apprendrez beaucoup de choses, nous vous en  avons sélectionnées quelques unes ci-dessous.

Le saviez-vous ?
– En 1899, la « Jamais contente » est la première voiture à dépasser les 100 km/h, elle est équipée de pneus Michelin et fonctionne à l’électrique…

– En 1913, suite à une pétition lancée par André Michelin, deux circulaires sont promulguées pour généraliser le numérotage des routes. En 1930, 8 000 bornes d’angle Michelin sont implantées dans toute la France favorisant ainsi la signalisation.

– En 1925, un « bureau d’itinéraire » fut créé par Michelin, une centaine d’employés répondaient par courrier aux touristes et aux voyageurs de commerce en envoyant des fiches d’itinéraire détaillées répondant à leur demande.

-En 1951, le métro de la ligne 1 s’équipe en pneus Michelin pour améliorer le confort et les vibrations.

– La mascotte Bibendum a été créé en 1898 par le dessinateur O’Galop, son nom provient d’une citation latine d’Horace « Nunc est bibendum » signifiant « c’est maintenant qu’il faut boire », les pneus Michelin étaient réputés pour boire les obstacles de la route.

– Le train de pneu d’un Rafale est changé tous les 4 atterrissages. Un Airbus A380 le change tous les 150 atterrissages, même si les pneus en supporteraient 250.

Bilan
Ces deux jours passés au cœur de la marque nous ont appris énormément de choses autour du pneu, et dorénavant nous les regarderons d’un autre œil ! La qualité est bien au rendez-vous chez Michelin tout comme le sérieux comme nous l’a prouvés la batterie de tests. Même si les tarifs des produits sont placés haut, rappelons que ce sont les pneumatiques les plus durables et les mieux classés aux tests comparatifs.

Autres articles

Laisser un commentaire