Essai Hyundai i30 2017 1.4 T-GDi 140 DCT-7, la compacte sérieuse

La compacte coréenne se renouvelle pour une troisième génération. Essai Hyundai i30 2017.

essai hyundai i30 2017

essai Hyundai i30 2017

Élégante et plus moderne, la nouvelle Hyundai i30 joue la carte la sobriété.

Commercialisée depuis 2007 en Europe au travers de deux générations (essai i30 2007 / essai i30 2012), la compacte coréenne se renouvelle une nouvelle fois pour tenter de s’imposer sur un marché très concurrentiel. Mais alors quelles sont ses nouveaux atouts ?
Au fil des années, la Hyundai i30 à su s’adapter au marché de notre vieux continent, en proposant toujours des tarifs agressifs et une garantie plus étendue. Aujourd’hui cette nouvelle génération est déclinée en quatre carrosseries, berline compacte, berline coupé (fastback), break (SW) et version sportive (i30N). En attendant l’essai prochainement de ces versions, nous avons pris le volant de la berline présentée en finition haute Creative.
essai Hyundai i30 2017Esthétiquement, la i30 se font plutôt dans la masse. Longue de 4,34 mètres soit 4 cm de plus, elle arbore une robe élégante et apparaît également plus moderne en s’appropriant divers codes stylistiques qui nous rappellent certains modèles rivaux. Ça fonctionne donc plutôt bien dans l’ensemble mais si vous êtes friands de personnalisation passez votre chemin. Avec seulement sept teintes de carrosserie et un seul type de jantes il sera difficile de se démarquer. Notre modèle haut de gamme offre des jantes en alliage de 17 pouces, des feux avant bi-LED et les vitres arrière légèrement surteintées.

essai Hyundai i30 2017

Toujours aussi triste, l’habitacle de cette compacte progresse tout de même sur plusieurs points.

Dans nos précédents essais, nous reprochions à l’habitacle son environnement triste. Malheureusement avec une seule ambiance intérieure sombre et l’unique sellerie présente au catalogue, le constat est le même avec ce nouveau millésime. Pour autant, soulignons les efforts apportés à la présentation qui devient bien plus moderne grâce notamment à l’intégration d’un écran tactile de 8 pouces (5 pouces en finition d’accès). Les assemblages sont toujours de bon niveau et la qualité des matériaux est aussi en net progrès même si on atteint bien sûr pas le niveau des stars de la catégorie. La partie supérieure de la planche de bord aurait par ailleurs mérité une plus grande attention en raison de la présence, parfois, de reflets. On observe tout de même quelques inserts couleur argent disséminés par exemple autour du levier de vitesses ou sur le volant, ainsi qu’un pédalier en aluminium. Malgré ce manque de personnalisation, la i30 dispose d’une bonne position de conduite et d’une ergonomie bien étudiée. Ainsi, on accède rapidement et facilement aux différentes commandes et le système multimédia compatible Apple CarPlay et Android Auto est très intuitif. Autre atout de taille, la dotation en équipements est très complète ! Aussi bien pour le confort, accès et démarrage sans clef, sièges avant chauffants, volant chauffant, frein de parking électrique… que la sécurité avec le régulateur/limiteur de vitesse, la caméra de recul, le freinage d’urgence autonome, l’assistance au maintien dans la voie, l’alerte de circulation transversale à l’arrière ou encore la lecture des panneaux. Enfin, en plus de prises 12 Volts, USB et auxiliaire, il est possible de recharger son smartphone essai Hyundai i30 2017via un chargeur sans fil.
L’habitabilité de la nouvelle i30 est plutôt généreuse, on accède facilement aux places arrière qui offrent globalement un bon espace. Seuls les très grands gabarits se sentiront à l’étroit. Le volume de chargement du coffre est également bien positionné dans la catégorie, compris entre 395 et 1.301 litres. Depuis les sièges, la banquette arrière se replie en 2/3-1/3 libérant un plancher plat. Une prise 12 Volts est présente et la roue de secours temporaire est accessible directement. Enfin, les rangements à bord ne manquent pas à l’appel.

essai Hyundai i30 2017

Le 1.4 l turbo de 140 ch et sa boîte à double embrayage font bon ménage en échange d’une consommation un peu élevée. 

Pour animer sa berline compacte, Hyundai a retenu quatre mécaniques. On retrouve en Diesel le quatre cylindres 1.6 l CRDi décliné en deux niveaux de puissance 110 ou 136 ch combiné au choix à une boîte de vitesses mécanique à six rapports ou à double embrayage DCT-7 à sept rapports. En essence l’offre est composée de deux blocs, le nouveau trois cylindres turbo 1.0 l T-GDi de 120 ch et un quatre cylindres turbo 1.4 l T-GDi de 140 ch. Si le premier reçoit obligatoirement une boîte mécanique, le second peut aussi être accouplé par la boîte DCT-7. C’est cette dernière configuration qui équipait notre modèle d’essai. Forte de 140 ch à 6.000 tr/mn et développant un couple de 242 Nm à 1.500 tr/mn, cette mécanique se montre souple et relativement silencieuse. Malgré un manque de caractère en montant dans les tours, les performances sont correctes, le 0 à 100 km/h réclame 9,2 secondes (8,9 s. en boîte mécanique). Bien épaulé par la boîte à double embrayage DSG-7, synonyme de douceur et de réactivité, on évolue sans difficulté sur tous les types de parcours. Le seul bémol concerne la consommation, essai Hyundai i30 2017en dépit d’une perte de 28 kg sur la balance (1.315 kg) par rapport à la précédente génération, notre i30 s’est avérée être plutôt gourmande avec des moyennes comprises entre 7,5 et 8 l/100 km. De ce point de vue la concurrence fait mieux. Concernant les liaisons au sol, on observe un net progrès, la caisse, qui a gagné en rigidité, se montre plus agile et le train avant plus incisif. Toutes les versions reçoivent un essieu arrière multibras, un élément qui profite aussi au comportement routier ainsi qu’au confort, globalement de bon niveau. Dommage que la direction manque toujours de ressenti, ce qui gâche le côté dynamique.

essai Hyundai i30 2017

En hausse, les tarifs de la i30 sont compris entre 22.250 et 31.350€. La garantie de 5 ans est toujours d’actualité.

Débutant à partir de 22.250€ avec le trois cylindres T-GDi de 120 ch, la nouvelle Hyundai i30 est un peu plus chère qu’auparavant. Disponibles uniquement avec la finition haute Creative, les moteurs 1.6 CRDi 136 et 1.4 T-GDi 140 s’affichent respectivement à partir de 29.850 et 27.950€. Notre modèle doté de la boîte DCT-7 est quant à lui disponible à partir de 29.450€ avec un un malus de 113€ (125 g/km). En se rapprochant de la concurrence en matière de tarifs, la i30 perd un avantage, heureusement la garantie 5 ans kilométrage illimité est préservée. La coréenne se démarque aussi en matière de dotation, cette finition recense tous les équipements à l’exception du toit ouvrant panoramique (990€) et du Safety pack (450€) qui comprend l’alerte de circulation transversale à l’arrière, l’assistance au changement de voie, la lecture des panneaux de limitation de vitesse et la surveillance des angles morts.

Conclusion

Démunie de personnalisation, la nouvelle Hyundai i30 joue la carte de la sobriété. Cette compacte qui a réalisé plusieurs progrès notables, s’adresse aux futurs acquéreurs à la recherche d’une berline compacte sérieuse, bien dotée en équipements et rassurante avec sa garantie.

Nos photos : essai Hyundai i30 2017 1.4 T-GDi 140 DCT-7 Creative – Red Passion

 


Autres articles

Laisser un commentaire