Opel Karl Rocks, la citadine baroudeuse

Pour le Mondial, le constructeur allemand présentera une version baroudeuse de sa citadine, l’Opel Karl Rocks.

Opel Karl RocksLancée il y a un an, l’Opel Karl (lire notre essai) est une mini-citadine qui se place sous la Corsa dans la gamme du constructeur. Si certain la trouve trop sage, ils pourront se tourner vers la version Rocks qui vient d’être officiellement présentée.
Après nous avoir dévoilé le nouveau Mokka X il y a quelques mois, la marque au Blitz surfe encore sur la vague des crossovers avec ce nouveau modèle inédit. On connaissait déjà l’Adam Rocks, voici la Karl Rocks. Cette petite citadine s’offre des airs de baroudeuse avec une garde au sol rehaussée de 18 mm, des rails de toit traités alu, des sabots de protections à l’avant et à l’arrière, des passages de roues marqués qui encadrent des jantes inédites de 15 pouces bi-tons.
Pour le reste, l’Adam Rocks conserve le même habitacle, une présentation intérieure soignée, de nombreux équipements (détecteur de franchissement de ligne, sièges avant et volant chauffants, toit ouvrant…) et un grand coffre pouvant atteindre 1.013 litre de chargement. Comme pour la version classique, cette déclinaison est animée par un seul moteur, le trois cylindres essence 1.0 de 75 ch et 96 Nm.

Les premières commandes sont prévues pour la fin de l’année, en attendant, l’Opel Karl Rocks sera dévoilée au public au Mondial de Paris.



Laisser un commentaire