Citroën e-Méhari, fun et branchée

Depuis quelques mois le constructeur français nous mettait sur la piste d’un nouveau modèle inédit. Voici la Citroën e-Méhari !

Cet été, Citroën a officialisé son partenariat avec Bolloré pour produire et commercialiser la BlueSummer. Quelques mois après, un concept-car étonnant prenait place sur le stand du constructeur lors du salon de Francfort, le Cactus M. C’est en fait une suite logique, avec la présentation maintenant d’un modèle de série basé sur la BlueSummer. La marque aux chevrons a eu la bonne idée de réinterpréter le nom de la célèbre Méhari de 1968. Ce n’est pas une mauvaise idée puisque l’objectif est sensiblement le même, proposer un cabriolet quatre places de loisir simple de conception. Si l’allure générale est la même que le modèle de Bolloré, l’ADN Citroën est bien présent avec des codes stylistiques inspirés du Cactus. Quatre teintes fun sont proposées, rouge, vert, jaune ou beige et deux couleurs de toit noire ou rouge-orangé. La capote est amovible tout comme les fermetures latérales. L’habitacle disponible en deux garnissages, beige ou rouge orangé, offre quatre places. Réalisé dans une carrosserie thermoformée, il ne craint pas la corrosion et peut être nettoyé d’un coup de jet d’eau, parfait pour aller la plage ! Le coffre offre un volume de chargement de 200 litres voir 800 litres banquette rabattue.

100% électrique, la Citroën e-Mehari est alimentée par une batterie Lithium Métal Polymère de 30 kWh qui lui permet de rouler environ 200 km en cycle urbain (100 km sur route) et d’atteindre la vitesse maximale de 110 km/h. Une recharge demande 13 heures sur une prise domestique de 10A ou 8 heures sur une borne 16A.

Les tarifs sont encore inconnus, tout comme la date de commercialisation. Nous ne manquerons pas d’essayer cette Méhari des temps modernes prochainement.

 


Laisser un commentaire