Une journée sur le Tour de France avec Kleber

Partenaire depuis onze ans sur le Tour, Kleber apporte de l’aide, fournit du matériel et dispose bien sûr de caravanes publicitaires. Nous les avons suivis !

Fournisseur officielle du Tour de France, le manufacturier nous a convié à la sixième étape reliant Abbeville au Havre. Voici le résumé de notre journée.

Pesée sécurité Kleber Tour de France 2015 - Vivre AutoNotre périple débute à Abbeville, ville de départ de cette étape du tour. Sur le parking des caravanes publicitaires, nous rencontrons l’équipe technique de Kleber qui organise une pesée de sécurité des caravanes pour la sixième année consécutive. Sur base de véhicules de tourisme, camionnettes, poids lourds, les publicitaires ajoutent des structures qui accueillent personnels et goodies. Tout ce poids a bien sûr une incidence sur les pneumatiques qui doivent alors être à la bonne pression. Cette caractéristique relève de la responsabilité du caravanier mais Kleber apporte tout son savoir faire à travers une assistance. En prenant en compte le type de pneu et le poids des 160 véhicules, les techniciens réalisent les calculs afin de fournir au final la pression idéale pour les roues avant et arrière. Ce résultat sera indiqué sur une étiquette présente sur les pare-brises. En outre, le manufacturier fournit également un compresseur mobile aux équipes pour faire l’appoint d’air si nécessaire. La palme de la caravane la plus lourde est attribuée au char X-Tra qui affiche 8,5 tonnes sur la balance. Quant au plus léger, il s’agit des 2 CV de Cochonou qui ne génèrent aucun chiffre de pesée, la balance ne fonctionnant qu’au dessus des 500 kg. Kleber fournit également les pneus des équipes de direction du tour.

Nous découvrons ensuite l’ensemble des caravanes Kleber à commencer par une Citroën C3 Pluriel qui affiche fièrement la mascotte de la marque, le chien Urvic ! On le retrouve aussi couché à l’arrière du grand char principal qui recevra comme chaque année l’animateur Sébastien Deplanque allias Pito pour ceux qui connaissent ses musiques. Pour matérialiser la production du manufacturier, deux véhicules en forme de pneumatiques remonteront le tour en roulant côte à côte afin de former un train roulant. Sous cet habillage on découvre deux Smart préparés spécialement pour l’occasion.

Nous continuons la visite en pénétrant dans l’enceinte du village départ réservé aux invités des partenaires. C’est l’occasion de se restaurer en goûtant des spécialités locales ou de rencontrer des anciens coureurs comme Richard Virenque ou Cédric Vasseur. On accède aussi au parking des équipes où tous les coureurs se réunissent avant le départ, briefés par le directeur de course. On se rend compte que même si Sköda est majoritairement présent sur le tour, d’autre voitures sont employées comme les Mitsubishi Outlander, Mercedes Classe E, Jaguar XF, Land Rover Defender et Renault Mégane Estate. Mais pas le temps de traîner, il faut vite rejoindre la camionnette Kleber car la caravane est déjà partie.

El Diablo Tour de France 2015 - Vivre AutoCette étape est agréable puisqu’elle longe la côté en parti en passant par Grandcourt, Dieppe, Fécamp ou encore Etretat. Tout au long du trajet, comme en témoignent les applaudissements et les sourires à notre passage, le public démontre que cette course sportive est une des plus populaires dans l’hexagone. C’est simple, il y a toujours du monde au bord de la route même hors des villes ! Les barbecues fument et les verres sont levés pour saluer le moindre véhicule. Les villages s’organisent autour de buvettes mais il y a aussi des personnes qui viennent de loin avec leur camping-car ou suivent toutes les étapes comme le plus mythique supporter allemand El Diablo ! Lorsque l’on rejoint la caravane, les cris de la foule sont encore plus intenses. Les goodies volent pour le plus grand bonheur de chacun, casquettes, porte-clefs, saucissons, lessive, tout est bon à prendre et les enfants comme les adultes sont ravis ! Pour se rafraîchir, rien de mieux que le passage du char Vittel et son jet d’eau. Enfin, inédit sur le tour, Fruit Shoot embarque une caravane 100% électrique. Notre position au sein de la caravane nous apprend que les conducteurs et les animateurs ont un très bon état d’esprit, et l’on ressent une très bonne cohésion entre tout le monde. Beaucoup d’habitués se retrouvent, notre chauffeur, Barbara, réalise le tour depuis 20 ans ! La sécurité est de rigueur avec des procédures pour les dépassements et des limitations de vitesse imposées, 30 et 50 km/h en ville et 80 km/h sur route.

              

Après s’être arrêtés au bord de la route et chaleureusement accueillis par des habitants pour se restaurer, nous repartons pour gagner le point d’arrivé du Havre. Sur place, les écrans plats nous invitent à suivre en direct la course, les coureurs ne sont plus qu’à 20 km mais ça va très vite ! Malheureusement le Tour de France c’est aussi des blessures et un kilomètre avant l’arrivée, l’Allemand Tony Martin, actuel maillot jaune, chute violemment après avoir heurté la roue d’un autre vélo pendant le sprint. Il franchira quand même l’arrivée soutenu par d’autres coéquipiers, mais devra se faire opérer de la clavicule gauche à Hambourg. Le Tchèque Zdenek Stybarla remporte la victoire.

Si vous suivez le tour de France depuis votre télévision ou sur la route, et que vous avez l’occasion de vivre cet événement sur place, foncez ! Cette journée est inoubliable et redonnerais le sourire à n’importe qui !

Nous tenons à remercier toutes les équipes de Kleber qui nous ont chaleureusement accueillies tout au long de cette journée. Suivre la caravane Kleber.

Découvrez l’ensemble de nos photos en diaporama.


Autres articles

Laisser un commentaire