Essai Citroën C4 Picasso & Grand C4 Picasso : A conduire

<- Intérieur

A conduire

Le C4 Picasso est proposé avec deux moteurs essence, le VTi 120 et le THP 155. En Diesel ce sont les e-HDi 90, e-HDi 1150 et Blue HDi 150 qui composent le catalogue. Notre Grand C4 Picasso disposait du plus haut moteur Diesel. De dernière technologie, il répond aux normes Euro 6 et dispose d’un catalyseur qui transforme les dioxydes d’azote (NOx) en vapeur d’eau ce qui réduit ses émissions jusqu’à 90%. Développant 150 ch et 370 Nm de couple il s’est montré à l’aise à bas régime et à partir de 1 500 tr/mn il offre une belle allonge. Seul reproche, sa sonorité dans les tours. Nous avons réalisés une moyenne de 6,5 l/100 km sur un parcourt mêlant autoroute et agglomération. C’est plutôt une bonne note pour cette version allongée. Au volant du C4 Picasso équipé du e-HDi 115 on constate un comportement un peu plus dynamique. Le moteur est tout à fait suffisant pour animer la voiture, avec ses 270 Nm de couple il se montre tout aussi souple et efficace. En revanche la boîte de vitesse mécanique à six rapports présente des allongements excessifs de rapport surtout pour la 5ème et 6ème vitesse qui sont à privilégier pour l’autoroute auquel cas il faudra jouer du levier dans certaines conditions. Notre moyenne s’est établit à 6 l/100 km. Enfin, le Stop&Start est toujours aussi discret.

Avec 140 kg en moyenne de moins sur la balance par rapport au précédent modèle les deux versions se sont montrées très confortable et à l’aise sur route. La direction inscrit précisément la voiture en virage et le comportement, très sain, est bien moins pataud que l’ancien modèle.

La sécurité est le mot d’ordre du nouveau C4 Picasso. Un petit écart sur une ligne sans clignotant et votre ceinture se met à vibrer, un signal sonore retenti si vous vous approchez trop prêt du véhicule vous précédant, et si le système juge qu’il est urgent de freiner un message vous l’indique en gros. Rassurez vous il est possible de déconnecter ces alertes. A cela s’ajoutent les détecteurs d’angle mort et un régulateur de vitesse qui réduit ou augmente la vitesse en fonction de la fluidité de la circulation. Mais c’est pas tout, pour les manœuvres différentes caméras vous aident avec plusieurs vues. Avant et arrière bien sûr, mais surtout une vision 360° qui s’avère très pratique pour se garer et surtout prendre soin de ses jantes. Et si vous avez besoin d’aide de A à Z, le Park Assist gare la voiture en créneau et même en bataille ! Précisions que le rayon de braquage est plus court avec 1 mètre en moins.

Les tarifs du nouveau Picasso sont calés sur l’ancien modèle voir moins chère suivant la configuration. Mais il est surtout mieux doté en équipement. Le surcoût du Grand C4 Picasso est d’environ 1 200€.

Conclusion

Un pari réussi ! Si l’on résume les évolutions on constate que ce C4 Picasso est plus court mais offre plus d’habitabilité. Avec son excellent rapport confort/tenue de route et sa liste d’équipement pléthorique, en version normal ou en Grand, ce nouveau C4 Picasso reprend le flambeau avec merveille.


Laisser un commentaire