Renault Twin’Z : le concept préfigurant la future Twingo

Renault sublime un concept de mini-citadine, en s’inspirant de ses anciennes créations et de l’univers du mobilier.

C’est non pas lors d’un salon automobile que la Twin’Z fut dévoilée, mais dans salon de meubles ! Le Salon du Mobilier de Milan à la Triennale. Renault a collaboré avec le designer britannique Ross Lovegrove pour concevoir un concept qui allie le mobilier et l’automobile.

Inspirée par la R5 et la Twingo première génération, la Twin’Z est plutôt sympathique. L’extérieur est caractérisé par des Leds qui permettent de piloter des séquences d’animation et d’offrir une signature lumineuse. Des projecteurs dotés d’une structure à lamelles évoquent l’iris de l’œil. Les jantes de 18 pouces adoptent une couleur vert luminescent et leurs formes s’accordent avec les pneumatiques Michelin et leurs impressions en 3D.

L’habitacle se compose de quatre sièges recouverts d’une fibre bleue tissée à partir d’une maille 3D. La planche de bord est épurée, et toutes les commandes sont regroupées dans une simple tablette tactile.

La Twin’Z est propulsée par un moteur arrière électrique qui développe 68 ch pour un couple de 226 Nm et atteint une vitesse maximum de 130 km/h. Des batteries lithium-ion sont réparties sous le plancher et offrent une autonomie de 160 km.

Fiche technique

Longueur : 3627 mm
Largeur : 1705 mm
Hauteur : 1506 mm
Empattement : 2495 mm
Poids : 980 kg
Vitesse : 130 km/h
Autonomie : 160 km
Moteur électrique placé à l’arrière de 50 kW (68ch) : moteur synchrone à rotor bobiné
Couple maxi (Nm) 226 Nm
4 packs de batteries à technologie lithium-ion répartis uniformément sous le plancher
Tension : 96 V
Type : propulsion
Transmission : directe avec réducteur et inverseur avant /arrière
Pneus Michelin spécifiques : 205/40 R18
Jantes aluminium 18″ design Ross Lovegrove
Suspension AV : pseudo Mac Pherson
Suspension AR : double triangle
Amortisseurs Ohlins réglables
Châssis tubulaire
Carrosserie en fibre de carbone

Laisser un commentaire