Essai Peugeot 308 restylée e-HDi 112

Après quatre ans de commercialisation la Peugeot 308 se refait une beauté. La marque profite de ce restylage pour greffer la technologie micro hybride Stop & Start sur son moteur HDi 112.

vivre-auto-peugeot-308-restylee-ehdi112-essai-13

Avec plus de 900 000 exemplaires vendus depuis son lancement en 2007, la Peugeot 308 méritait un petit lifting avant d’être remplacée dans deux ans. Toutes les versions sont bien sûr concernées. Inspirée du concept SR1, la nouvelle Peugeot 308 intègre les nouveaux codes stylistiques de la marque. C’est à l’avant que l’on remarque le plus les modifications. Le nez du capot a été redessiné et une calandre flottante remplace la grande bouche béante de l’ancien modèle. Le bandeau central de protection et l’entrée d’air ont donc été amincis, et un enjoliveur en chrome satiné encadre le tout. Les barrettes horizontales de la grille peuvent être noires brillantes ou chromées selon les versions. Des nouveaux blocs optiques en forme de boomerang ont fait leur apparition, et lorsqu’ils sont équipés de phares aux Xénon, ils sont dotés d’un fond couleur titane pour affirmer un peu plus le regard de la voiture. Des feux diurnes à LED à intensité variable complétés par un guide de lumière ont pris place autour des antibrouillards, ils inaugurent une signature lumineuse. La partie arrière n’évolue pas, hormis l’ajout d’une baguette chromée. Dorénavant un seul bouclier arrière est disponible, celui avec les diffuseurs. Des nouvelles jantes apparaissent au catalogue et trois nouvelles teintes sont disponibles, le Bleu Bourrasque, le Bleu Philae et le Brun Terre d’ombre déjà disponible auparavant sur 308 CC. Les dimensions restent bien évidemment les mêmes, le poids a été revu à la baisse avec environ 25 kg de moins sur la balance. A l’intérieur, les modifications apportées sont minimes, mais l’ensemble respire toujours la qualité. Dès le milieu de gamme, la console centrale arbore une façade noire laquée, et les crosses de portes bénéficient d’un nouvel habillage.

vivre-auto-peugeot-308-restylee-ehdi112-essai-07Sous le capot, la grosse nouveauté concerne le moteur cœur de gamme 1,6 l HDi 112, qui voit ses consommations et rejets de CO² diminués. Cette version « e-HDi » est maintenant équipée d’un Stop & Start, comme la 508. L’objectif est de réduire de 15% la consommation en circulation urbaine. En pratique, lorsque l’on s’arrête et que l’on met la boîte de vitesse au point mort, le moteur se coupe en dessous de 20 km/h. Tout se déroule discrètement, même au niveau du compte tour avec l’aiguille qui descend tout doucement. Contrairement aux systèmes similaires de la concurrence, tous les équipements continuent de fonctionner pendant la coupure. Une fois la pédale d’embrayage enfoncée le moteur redémarre en 400 ms et l’on ne constate pas de vibration. A la fin de chaque parcours l’ordinateur de bord vous indique la durée totale de coupure du moteur, c’est très pédagogique ! Le HDi 112 propulse l’auto sans rechigner et distille même une certaine souplesse. Grâce à son couple appréciable de 270 Nm le petit 1,6 l ne donne jamais l’impression de peiner pour faire avancer l’auto, bien au contraire ! Cette motorisation est maintenant associée à une boîte manuelle à 6 rapports, bien plus plaisante que la BMP6, qui nous rapelle une fois de plus l’absence de boîte à double embrayage au catalogue… Peugeot annonce une consommation mixte de l’ordre de 4,2 l/100 km, soit 0,3 litre de moins que l’ancienne génération. Le comportement routier est toujours de bon niveau, aucune modification n’a d’ailleurs été apportée sur les liaisons au sol. Les mises en appui en virage sont franches et l’auto demeure agile quel que soit le type de parcours.

Conclusion

Sur le marché des compactes, la Peugeot 308 reste une valeur sûre. Ce restylage lui apporte une petite touche de fraîcheur pour tenir encore deux ans. Le système de micro hybridation Stop & Start associé au e-HDi 112 nous a pleinement satisfait et se démarque un peu de ce que propose la concurrence. Dommage qu’il ne soit pas généralisé au reste de la gamme, comme par exemple sur les moteurs essence. Les commandes de Peugeot 308 restylées sont ouvertes depuis le 7 février dernier, la version e-HDi est commercialisé à partir de 23 600€.

 

Autres articles

  • Voici la nouvelle Peugeot 308 GTiVoici la nouvelle Peugeot 308 GTi Attention, le lion sort ses griffes. Voici en photos et en vidéo la nouvelle Peugeot 308 GTi. Moins de deux ans après la commercialisation de la 308 de seconde génération, voici sa […]
  • Nouvelle Peugeot 508 restyléeNouvelle Peugeot 508 restylée Chez Peugeot, les berlines connaissent toujours un ou plusieurs restylage au cours de leur carrière, mais souvent très léger. Cette fois-ci le constructeur ne s'est pas contenter de […]
  • Essai Peugeot 308 GTiEssai Peugeot 308 GTi Après plusieurs années d’absences le label GTi revient dans la gamme Peugeot 308. Cette dernière mérite t-elle d’afficher ces trois lettres sur sa carrosserie ? Le lancement de la […]

Laisser un commentaire