Essai Mazda 6 Fastwagon MZR-CD 163

Présente sur le marché des breaks familiaux, la Mazda 6 FastWagon possède une ligne dynamique, et une modularité exemplaire. Les moteurs Diesel MZR-CD de Mazda sont assez récents, et profitent donc de technologies modernes. Est-ce que cette familiale est donc à la hauteur ?

vivre-auto-mazda-6-fastwagon-mzr-cd-163-essai-04La Mazda 6 existe en trois versions, berline 4 portes, berline 5 portes (hayon), et break. Notre modèle d’essai, baptisé « FastWagon » par la marque est donc la version break, celle-ci gagnant trois centimètres de plus en longueur. Nous retrouvons un style très dynamique avec un capot plongeant vers l’avant. Les ailes bombées et joliment sculptées confèrent un aspect sportif, bien connu chez Mazda. Les phares avant en amande très effilés s’accompagnent d’anti-brouillard presque carrés. Le profil est très élégant, avec sa ligne de caisse plongeante, et des cerclages chromés encadrent les vitres, ces dernières étant teintées pour la partie arrière. La finition Sport associée à la motorisation essayée, est équipée en série de magnifiques jantes en alliage de 18 pouces. Quand à l’arrière, la vitre du hayon est très inclinée, ce qui n’alourdit en rien la ligne. A noter la présence d’un becquet et d’une sortie d’achappement à canule chromée qui renforce ce petit côté sport, tout en restant sobre. L’esthétique de ce modèle est réussie, et il n’est pas rare de constater, que malgré son rôle de break familial, la Mazda 6 FastWagon sait se faire remarquer aux yeux des piétons.

vivre-auto-mazda-6-fastwagon-mzr-cd-163-essai-16Notre modèle d’essai est doté de la finition « Sport », qui se situe au milieu de la gamme (Elégance, Sport, Performance), seul niveau disponible avec le 2.2 MZR-CD de 163 ch. Elle comprend énormément d’équipements en série comme l’alarme, les jantes alliage 18″, les radars de stationnement avant et arrière, le système de surveillance de la pression des pneus, la sellerie semi-cuir avec sièges chauffants, le démarrage sans clé, le kit mains libres Bluetooth, un chargeur 6 CD compatible MP3, la Hifi (système Bose 8 HP), et les phares avant Bi-Xénon auto adaptatifs ! Cette liste pléthorique est un bon point, sachant que la plupart de ces équipements ne sont disponibles en série que sur les finitions hautes de la concurrence, voir même proposés en option. L’intérieur de la Mazda 6 est bien fini malgré l’accumulation de plastiques durs. Il est d’ailleurs étonnant de constater la présence de plastique moussé uniquement sur la partie haute de la planche de bord, côté passager. Lors de notre essai, nous n’avons remarqué aucun bruit parasite. La présentation reste classique, mais l’association d’insert gris et de parties laquées est agréable. Quand les phares sont allumés, les compteurs sont entourés d’un éclairage circulaire bleu du plus bel effet. Le volant à trois branches est réglable en hauteur et en profondeur, il est recouvert de cuir. La commande du régulateur située sur la partie droite tombe tout juste sous la main, et s’avère pratique à l’usage, il est juste dommage de ne pas voir affiché quelque part un rappel de la vitesse enregistrée. Pour ce qui est de la partie gauche, elle commande le téléphone, les commandes vocales, et l’ordinateur de bord. Sur ce dernier l’ergonomie ne nous a pas convaincus, notamment pour consulter les différentes indications sur la consommation du moteur, ou encore pour changer de station de radio. Les sièges en semi-cuir sont assez confortables, on regrette juste un léger manque de maintien latéral. vivre-auto-mazda-6-fastwagon-mzr-cd-163-essai-40Seul le conducteur peut bénéficier du réglage en hauteur, et du soutien lombaire. Le bouton pour actionner le chauffage des sièges comporte deux niveaux de puissance, et il s’avère très efficace ! Quand aux places arrières, elles sont spacieuses et confortables, et la garde au toit est généreuse. En revanche les passagers n’auront que le cendrier, et une pochette au dos du siège passager comme espace de rangement, les portes ne contenant pas de vide poches. Côté audio, le système Bose comprend huit haut-parleurs et permet la lecture de MP3. Même s’il manque un égaliseur pour le son, les réglages de niveau de basse, et des aigus sont bien présents et la qualité du son se fait bien ressentir. Une prise auxiliaire se trouve sous l’accoudoir, il est dommage de ne pas trouver de prise USB. Enfin, le kit mains libres Bluetooth est très simple à mettre en route, il suffit juste de jumeler son téléphone à l’aide des commandes vocales la première fois, puis, à chaque utilisation du véhicule, le système se met automatiquement en état de marche. Plusieurs modèles de téléphones peuvent être ainsi enregistrés, en y indiquant la priorité de chacun.

vivre-auto-mazda-6-fastwagon-mzr-cd-163-essai-31L’ouverture du coffre assez large et le seuil de chargement assez bas facilitent l’accès. Son volume est de 519 dm3, s’étendant ainsi à 1 751 cm3, une fois la banquette arrière rabattue. Cette manipulation se veut facile, à l’aide de deux poignées logées de chaque côté de la soute. Les occupants sont à l’abri des courants d’air lorsque le coffre est ouvert, grâce à un cache-bagages en toile maillée qui isole l’habitacle. Mais gare à vous si vous souhaitez le retirer entièrement, il vous sera alors difficile de le remettre en claquant des doigts ! Ce break peut donc accueillir moult bagages pour partir en vacances, mais également transporter des objets plus encombrants. A noter la présence de deux espaces de rangement fermés de part et d’autre du coffre, un bac de rangement sous le tapis de coffre, et une prise 12 volts.

vivre-auto-mazda-6-fastwagon-mzr-cd-163-essai-02La Mazda 6 possède deux moteurs Diesel dans sa gamme donc le plus récent, le MZR-CD est proposé avec trois niveaux de puissance. En effet, ce bloc quatre cylindres en ligne 16 soupapes de 2 184 litres est développé respectivement en 125, 163, et 185 ch, pour un couple de 310, 360, et 400 Nm acquis notamment par le biais d’un turbo à géométrie variable et d’un échappement spécifique. Notre version d’essai est équipée du 163 ch. Dès les premiers tours de roues, on constate un véritable confort acoustique. Ce silence à bord ne cache en rien les capacités du moteur. En effet il s’avère être très réactif et disponible dès le bas régime et de manière constante. La puissance maximale est atteinte à 3 500 tr/mn, son couple de 360 Nm est disponible entre 1 800 tr/mn et 3 000 tr/mn. Très souple et vif à la fois, il est très plaisant à conduire, et s’adapte à tous types de conduite. Le 4ème rapport parait assez long et sur route il sera facile de doubler ou de ralentir sans jouer du levier. La boîte 6 vitesses est agréable, mais sur certains rapports elle peut accrocher légèrement. La direction à crémaillère avec assistance électrique se veut précise et une impression de légèreté se ressent lors de la conduite. vivre-auto-mazda-6-fastwagon-mzr-cd-163-essai-01Le poids de la Fastwagon étant de 1 500 kg à vide. En revanche le rayon de braquage est vraiment trop juste. Le MZR-CD 2.2 est d’une sobriété exemplaire ! Il n’est pas gourmand en carburant quelle que soit la conduite et n’emet donc que 149 g de CO²/km, ce qui n’entraîne pas de malus lors de l’achat. Lors de notre essai l’ordinateur de bord indiquait un peu plus de 7 l/100 km de moyenne, pour un parcours d’environ 700 km alliant route et ville. Le régulateur de vitesse est d’une très bonne précision, même lors de fortes pentes. Question tenue de route, la 6 s’en tire plutôt bien. Le train avant encaisse sans problème les 360 Nm. Son châssis dynamique est très agréable en conduite un peu plus musclée. Les pneus Dunlop 225/45 associés aux jantes 18″ devraient logiquement entrainer une baisse de confort, nous ne l’avons pas ressentie par rapport à certaines concurrentes de la Mazda. En ville les suspensions filtrent très bien la chaussée, mais sur route on a l’impression au contraire de ressentir les moindres irrégularités.

vivre-auto-mazda-6-fastwagon-mzr-cd-163-essai-09La marque japonaise joue également la carte de la sécurité, puisqu’un système d’alerte de véhicule en approche (RVM) vient compléter la longue liste des équipements de sécurité (ABS, répartiteur électronique de la force de freinage EBD, assistance au freinage d’urgence, anti-patinage TCS et contrôle de trajectoire DSC…). Le principe est simple, lorsque le véhicule circule sur route, les capteurs d’angle arrière détectent tout véhicule s’approchant de part et d’autre, et notamment dans le champ de l’angle mort. Le conducteur est alors informé par un témoin lumineux à la base du montant gauche ou droite (selon la voie concernée) du pare-brise. Si le clignotant est en marche, un signal sonore retentit. Cet élément de sécurité vient d’être récompensé pas l’association des journalistes belges de l’automobile (AJBA), il nous a convaincus lors de notre essai.

Conclusion

La Mazda 6 FastWagon est très réussie esthétiquement, c’est une bonne routière, elle est agréable au quotidien. Dynamique, souple et sobre, le moteur 2.2 MZR-CD de 163 ch lui va à merveille. Ses tarifs sont proches de la concurrence, mais elle s’avère être bien plus équipée ! Petite précision, elle est garantie 3 ans. Si vous voulez un break avec de l’habitabilité, performant, et qui en plus est agréable à regarder, lancez-vous !

 

Autres articles

  • Essai Mazda 6 Skyactiv-D 150 ch : grande et sobreEssai Mazda 6 Skyactiv-D 150 ch : grande et sobre Troisième génération du nom, la nouvelle Mazda 6 se montre plus grande et plus moderne mais conserve t-elle ses atouts ? dynamique et économique ? Après le SUV CX-5, c'est au tour […]
  • Essai Mazda 6 Fastwagon restylé MZR-CD 163Essai Mazda 6 Fastwagon restylé MZR-CD 163 Après deux ans seulement de commercialisation, la Mazda 6 s’est offert une nouvelle tenue. Ce facelift apporte quelques modifications esthétiques plutôt légères mais aussi des évolutions […]
  • Essai Citroën C5 CrossTourer 2.0l HDi 160Essai Citroën C5 CrossTourer 2.0l HDi 160 Voilà déjà sept ans que la C5 II est commercialisée. Déjà reliftée à deux reprises, elle arrive bientôt en fin de carrière. Mais ce n'est pas fini pour autant, la version break s'offre […]

Laisser un commentaire